Home » Actualité » Recentrer les actions et négociations sur le salaire de base

Recentrer les actions et négociations sur le salaire de base

Les salaires de base dans les IEG évoluent peu depuis des années. Ces augmentations ne compensent plus l’évolution du coût de la vie.

L’avancement individuel sur la grille des salaires ne s’accompagne pas forcément d’un accroissement du pouvoir d’achat si le salaire national de base (SNB) augmente peu. Comprenez que si l’agent ne bénéficie d’aucune « rallonge » (AVC, reclassement, changement d’échelon etc.) son pouvoir d’achat sera minoré de l’écart entre évolution SNB/coût de la vie. Penser que certains métiers sont « mieux payés » aujourd’hui qu’il y a plusieurs années parce les niveaux de rémunération associés sont plus élevés n’est donc pas forcément vrai.

Les augmentations de salaire uniquement faites en pourcentage accroissent les inégalités salariales et sociales au sein de nos entreprises des IEG.

Il devient urgent pour toutes les organisations syndicales de recentrer les actions et négociations sur le salaire de base plutôt que sur l’obtention de primes éphémères et aléatoires.

C’est pourquoi, SUD Énergie revendique :

  • Des rémunérations plus justes pour éviter que les écarts de rémunération se creusent dans l’entreprise, comme s’il était normal de dévaloriser certains métiers, souvent les plus pénibles et les plus féminisés.
  • De réelles augmentations des salaires de base égales pour tous au lieu de toutes ces primes indexées sur le salaire brut.
  • La stricte application de l’égalité salariale et professionnelle entre les hommes et les femmes.
  • La transparence complète sur l’ensemble des rémunérations (U, HC, primes, etc…).

dossier comprendre son salaire – national

Share

Connexion