Home » Actualité » Loi Travail, analyse et appel à la mobilisation

Loi Travail, analyse et appel à la mobilisation

Le projet de loi dit "El Khomri" marque une nouvelle attaque, d’une gravité particulière, du Code du Travail et des salariés.

Ce serait plutôt le projet de loi "MEDEF" ! Nous vous proposons une synthèse des points marquants de ce projets, et de la mobilisation qui prend de l’ampleur.

Télécharger ici le Tract SUD ENERGIE
(8 pages, mis à jour le 28 avril 2016)

Le Gouvernement craint un « nouveau CPE ». Il a bien raison !

Contrairement à ce que prétend le Gouvernement, la mobilisation qui monte contre cette loi n’est due ni à un problème de communication, ni à un besoin de modifications cosmétiques. Il s’agit d’une opposition philosophique, d’une contestation des principes-mêmes qui sous-tendent ce projet. Nous considérons que l’affaiblissement du Code du Travail non seulement ne changera rien au chômage, mais conduira en plus à la précarité pour tous.

Nous n’acceptons pas de voir détruire l’État social au nom d’une lutte inefficace contre le chômage, comme nous n’acceptons pas de voir détruire l’État de Droit au nom d’une lutte inefficace contre le terrorisme.

 

D’autres solutions existent !

Il ne s’agit pas d’amender le projet de loi mais de le retirer.

 

La mobilisation ne faiblit pas !

Après la pétition contre le projet de loi qui a recueilli 1,3 million de signatures, soit un nombre exceptionnellement élevé, après les différentes manifestations massives qui ont réuni les salariés et la jeunesse, la mobilisation se maintient, notamment avec les Nuits Debout qui recueillent un réel succès.

 

Cette mobilisation doit se poursuivre jusqu’au retrait du projet. La prochaine étape est la grève et manifestation de jeudi 28 avril, à l’appel de l’intersyndicale nationale UNEF – UNL – FIDL , SUD-SOLIDAIRES CGT – CGT-FO – FSU.

 

Pour la région parisienne, RV Jeudi 28 avril à 14h à Denfert-Rochereau, en Direction de Nation
RV suivants le 1er et 3 mai.

 

Ne laissons pas le Medef dicter sa loi et remettre en question un siècle et demi de conquête sociale !

Tous dans la rue jusqu'au retrait de ce projet de loi !

Share