Home » Actualité » Réforme des retraites, notre contre-argumentaire

Réforme des retraites, notre contre-argumentaire

Le gouvernement nous le martèle : « le statu quo n’est pas acceptable ». Mais aucun de ses arguments ne tient (voir plus bas notre contre-argumentaire détaillé):

–          Nous ne manquons pas de main d’œuvre, au contraire !

–          Il n’y a pas de problème de financement, tous les économistes le reconnaissent

–          Les régimes spéciaux ne mettent pas en danger la solidarité et s’autofinancent (hors déséquilibres démographiques)

–          Le projet gouvernemental ne règle pas les inégalités du système, au contraire

Nous sommes d’accord avec le gouvernement sur un point : il est possible et souhaitable de réformer les systèmes de retraite pour aller vers un système universel. Mais contrairement à eux, nous le voulons juste et solidaire.

Cela passe par un principe aux antipodes de celui qui guide le projet gouvernemental : ne pas reproduire à la retraite les inégalités de rémunération pendant la vie active.

Il s’agit a minima de réduire ces inégalités de revenu au moment de la retraite, pour reprendre les propos de l’économiste Thomas Piketty. Par exemple en appliquant des taux de cotisation progressifs en fonction du niveau de rémunération.

Mais au-delà, à plus long terme, il nous semble nécessaire de soumettre au débat l’objectif d’une retraite universelle, identique pour tous à partir de 60 ans quelle que soit sa durée de cotisation, assortie d’un service public de la dépendance (pour ne pas laisser nos aînés confrontés à des maisons de retraites hors de prix ou maltraitantes).

Une telle retraite serait supérieure à la grande majorité des retraites actuelles. Et elle garantirait à tous une sécurité financière totale à partir de 60 ans, quels que soient les parcours de vie. Voir le détail en pj.

Mais pour commencer, il faut bloquer le projet gouvernemental en se mobilisant massivement

Car s’il passe, l’âge de la retraite continuera à reculer inexorablement, sans nouvelle consultation démocratique ; les pensions baisseront pour tous ceux – très nombreux – qui n’atteindront pas l’âge d’équilibre.

Les inégalités non seulement perdureront, mais seront même aggravées.

Nous ne voulons voir les inégalités se creuser ni pour les retraités, ni pour les actifs !

Nous ne voulons plus voir nos services publics asséchés ou bradés au privé !

Nous ne voulons pas de ce monde-là !

Nous avons d’autres projets !

2019-12-10 Retraites-leur projet


Share

Connexion