Home » Actualité » Hercule à EDF R&D – Quels impacts sur la recherche énergétique ?

Hercule à EDF R&D – Quels impacts sur la recherche énergétique ?

Communiqué de presse à l’occasion de la conférence de presse des organisations syndicales d’EDF R&D

CFE-CGC-UNSA, CGT, CFDT, FO, SUD, CFTC.  

Le projet « Hercule », qui prévoit l’éclatement d’EDF en 3 entités, aurait des conséquences pour l’ensemble du service public de l’électricité, et en particulier pour sa Recherche et Développement (R&D). La mission historique de la R&D d’EDF, en support à la mission de service public de l’entreprise,  consistait à améliorer les performances du secteur électrique existant et à préparer le système électrique de demain dans toutes ses composantes : production, distribution, transport, connaissance et amélioration des modes de consommation. Malgré une évolution défavorable depuis l’ouverture à la concurrence, la R&D d’EDF reste un lieu essentiel de recherche sur l’électricité, unique en Europe, donc un élément clé de la transition énergétique. La force d’EDF R&D, avec ses  chercheurs, techniciens de laboratoires et personnels assurant les fonctions support, réside dans ses compétences transverses, son caractère pluridisciplinaire, multidomaines et intégré. Elle réside également dans sa capacité à faire le lien entre les connaissances de la recherche académique et les besoins des entités opérationnelles. Tous ces atouts, déjà affaiblis par la séparation entre EDF, RTE et Enedis, sont directement menacés par le projet Hercule. Deux ans après son lancement, nos questions à la Direction de la R&D, d’EDF et à la Ministre Barbara Pompili sur l’avenir de la R&D restent sans réponse. Nous   sommes donc contraints d’envisager deux hypothèses néfastes :

  • soit EDF R&D est éclatée dans les 3 pôles Bleu, Azur et Vert ;
  • soit EDF R&D devient une filiale rattachée à l’un des pôles ou à la holding.

Ces deux choix sont lourds de conséquence pour l’activité de recherche indispensable à la préparation de l’avenir. Pour toutes ces raisons, les personnels et les syndicats d’EDF R&D se sentent particulièrement concernés par le projet Hercule et se mobilisent pour demander son retrait.  La conférence de presse du 5 février 2021 a permis de détailler ces conséquences, concrètement, pour les personnels, les usagers, la politique énergétique de la France. Retrouvez ci-après le texte introductif rédigé et porté par l’intersyndicale.

Télécharger l’appel

Texte-Introductiif-a-la-conference-de-Presse-EDF-RD

Pour aller plus loin : nos vidéos et textes d’argumentaires sur notre site (http://www.sudenergie.org/site/hercule/)

Share

Connexion