Des pratiques absurdes à EDF Guyane

 DES PRATIQUES ABSURDES A EDF GUYANE
MAUVAISE FOI, PROVOCATION, OU … INCOMPETENCE ?

Décidément. Les dirigeants post-privatisation de l’entreprise ne cessent pas de bafouer les acquis sociaux. Non seulement ils se privent de la connaissance du passé en diminuant le nombre des locaux qui désormais est de 20% au comité de direction alors qu’auparavant il atteignait 55%, mais en plus, ils se permettent malgré la politique nationale d’égalité professionnelle hommes/femmes de refuser les femmes au sein de leur équipe de direction alors qu’elles représentent 20% de l’effectif du centre.
D’un autre côté, la direction ne se gêne pas à vouloir s’imposer par la force. A exiger des résultats à n’importe quel prix sans l’ombre d’une étincelle de reconnaissance. A accentuer ses pratiques déshumanisantes.
Ainsi, confondant autorité et autoritarisme, ces tontons macoutes insensés grands serviteurs de la Tour d’Ivoire se réfugient dans l’isolement, le refus de l’écoute, l’aveuglement, voire pour certains l’arrogance…
[…]

 Pour lire la globalité du tract télécharger ici

© Copyright - SUD-Énergie