Home » Actualité » 7ème semaine de grève et d’action

7ème semaine de grève et d’action

Communiqué des salariés ERDF-GRDF de l’Ile de France en grève reconductible.

 

Dans l’action depuis :  lundi 30 mars.

« Ça tape de plus en plus dur ! »

 

Les directions tapent de plus en plus sur les grévistes : après les huissiers, les suppressions de boites Lotus Notes, les lettres de convocation en vue d’éventuelles sanctions, les directions assignent les salariés devant les tribunaux en référé pour obtenir la levée des piquets de grève!!!

Cerise sur le gâteau, elles annoncent au personnel qu’il n’y aura pas d’étalement des jours de grève…

Ces attitudes sont totalement irresponsables. Tôt ou tard, les grévistes reprendront le travail : comment les directions imaginent-elles que de tels comportements n’auront pas des conséquences durables sur la sérénité au travail ?

 

 

Lundi nous entamons notre 7ème semaine de grève, nous apprenons que les fédérations CGT, CFDT, FO et CFTC :

 

« proposent de faire de la semaine du 11 au 15 mai, une semaine de déploiement, de débats avec les salariés pour qu’ils donnent leur avis sur le contenu des accords d’entreprises. La signature de la pétition interfédérale exigeant la réouverture de négociations salariales au niveau de la branche sera proposée aux salariés »…  « Cette semaine sera ponctuée d’un temps fort le 12 mai », « Puis d’un nouveau temps fort le 19 mai, journée de remise de pétitions au patronat »…

 

Alors que nous avons, comme d’autres régions, 27 jours de grève à notre actif, que les agents de tout bord sont toujours motivés, disons le tout net :

 

ces propositions ne sont pas à la hauteur !

 

Nous demandons à ces fédérations de revoir leur copie, nous leur demandons d’écouter leurs syndicats locaux  et agents qui se battent bec et ongle dans toute la  France depuis plusieurs semaines.

Nous participons tous à un mouvement historique ! Nous ne sommes pas seuls à le dire, à le voir, les Directions l’ont bien compris, c’est pourquoi elles essayent de l’enrayer par toutes les mesures citées plus haut ! 

 

Nous regrettons que les fédérations continuent à nier l’existence de SUD-Energie, à leur fermer la porte à l’Interfédérale, aux délégations, malgré notre très forte implication dans ce mouvement.

 

Si nous étions conviés à cette interfédérale, nous proposerions :

          l’appel à la généralisation de la grève sous une forme reconductible, avec intervention sur l’outil de travail ;

          l’organisation d’une manifestation nationale à Paris où les électriciens et gaziers pourront montrer leur détermination, leur solidarité et leur volonté de voir leurs revendications satisfaites.

 

SUD Energie mettre en discussion ces propositions dans les assemblées du personnel à venir.
Share

Connexion