Home » Actualité » Après 2 mois de conflit, rien n’est réglé

Après 2 mois de conflit, rien n’est réglé

Communiqué SUD Energie du 29 mai 2009  

Après des semaines de grève la Direction refuse toujours de négocier sérieusement sur les revendications de fond des salariés.

L’accord sur les avancements individuels signé entre EDF SA et 5 Fédérations n’a rien réglé.

Pour preuve, la mobilisation se poursuit sous différentes formes à ERDF/GRDF et surtout dans la Production où la majorité des centrales nucléaires est en mouvement.

La Direction dénie cette réalité et fuit ses responsabilités.

SUD Energie très présent dans ce conflit continue à apporter tout son soutien aux salariés en lutte.

 

Point sur l’état de la mobilisation dans le parc de production nucléaire.

10 sites en grève sur 19, dont 9 bloquent les arrêts de tranche.

Sites en grève reconductible, avec blocage d’arrêts de tranche :

         Paluel

         Belleville (depuis le début de semaine)

         Blayais

         Dampierre

         Chinon

         Cruas

         Tricastin

         Fessenheim

 

Sites en grève avec d’autres modalités :

         Cattenom : grève mardi et jeudi et ralentissement de l’arrêt de tranche

         Chooz : en grève au moment des « temps forts »

 

Flamanville : suit également les temps forts, mais assez peu mobilisés.

D’autres sites restent mobilisés, sont attentifs aux événements, et de nombreux salariés sont prêts à se mobiliser à nouveau au moment opportun, notamment Penly, Bugey, Nogent…

Dans le thermique, d’après les informations qui nous sont remontées, seule la centrale du Havre reste en grève (tranche bloquée par les consignateurs).

Cordemais et Porcheville font les temps forts.

A ERDF et GRDF, des actions éparses sont organisées dans plusieurs unités, et des salariés restent en grève en Ile de France.

 

Un « temps fort » est annoncé par l’Interfédérale pour le 4 juin.

Share

Connexion