Home » Actualité » Alerte Sûreté, courrier à l’ASN

Alerte Sûreté, courrier à l’ASN

L’accident de Fukushima au Japon en 2011 a mis en évidence qu’un cumul d’accidents sur plusieurs installations d’un même site nucléaire était possible, que les voies d’accès au site pourraient être bloquées (ce qui n’était pas envisagé jusqu’alors).
Aujourd’hui, ces hypothèses ont été partiellement prises en compte par EDF.
Un paramètre de taille n’a quant à lui pas évolué: l’effectif des équipes de conduite sur le terrain. Agents de terrain sans qui les consignes accidentelles ne peuvent être appliquées. C’est pourtant leurs actions et celles des autres agents de l’équipe de conduite en quart qui dans les première instants suivant un accident nucléaire (jusqu’à plusieurs heures) seraient déterminantes et conditionneraient les conséquences sur les populations et l’environnement.

Depuis de nombreuses années sur la centrale nucléaire de Penly, les effectifs habilités de tous les services sont au plus bas et le service de Conduite ne déroge pas à ce constat.  Pourtant, en toute circonstances, les agents doivent être en mesure d’intervenir en moins de 10 minutes en cas d’incendie ou de blessés.

Malgré nos différentes interventions, en Comité d’établissement, en CHSCT ou en tant que Délégué Syndical, nos alertes n’ont toujours pas été entendues.

C’est pourquoi,  nous avons envoyé un courrier d’alerte à l’autorité de sûreté. Lire le courrier à l’ASN…..

SUD ENERGIE PENLY

Share