Home » Actualité » Vers une autre société….les 32h de travail, une UTOPIE ?!

Vers une autre société….les 32h de travail, une UTOPIE ?!

Depuis la révolution industrielle du XIXe siècle, les gains de productivi-té ont été tels qu’ils ont permis une augmentation considérable de la richesse nationale (PIB) malgré les différentes étapes de diminution du temps de travail. Grâce aux luttes sociales notre temps de travail a été divisé par deux depuis 1870. 

Sans cela, le taux de chômage serait aujourd’hui multiplié par 3. 

Le chômage et le sous-emploi sont des outils du patronat pour augmenter l’exploitation des salariés et les diviser.

Pour affirmer notre volonté de transformation sociale, à un moment de remise en cause des 35 heures, SUD continue à revendiquer les 32 heures. Les 35 heures ne devaient être qu’une étape pour aller vers un véritable partage du travail. 

Nous pouvons réussir le passage à 32 heures SANS DIMINUTION DE SALAIRE en évitant les écueils qui ont fait obstacle à la réussite des 35 heures, et qui ne profitent qu’aux employeurs en instaurant plus de flexibilité. 

Les gains de productivité ont permis d’augmenter la richesse nationale tout en diminuant la quantité de travail nécessaire. 

Nous avons aujourd’hui le choix entre partager le travail ou en priver un grand nombre d’entre nous. 

Sachez qu’à EDF.SA, l’accord sur la réduction du temps de travail de 1999, est toujours applicable. Il offre la possibilité à tous, sous certaines conditions à titre individuel ou collectif de travailler à 32 heures hebdomadaires.

Téléchargez notre tract argumentaire en cliquant ici: tract 32h 2015 national 2

Merci à nos camarades de SUD CT

Share

Connexion