Home » Actualité » Grève au CNPE de Penly

Grève au CNPE de Penly

Aujourd’hui  mardi 15 mai,  6 ème jour de grève et de blocage d’arrêt de tranche à PENLY.

Le réacteur est à l’arrêt pour rechargement.  Actuellement le combustible est déchargé, les piscines sont pleines : cet état est réputé optimum au niveau de la sureté.

Le mouvement a débuté jeudi à 6h00 dans les équipes en 3×8. Vendredi, d’autres services se sont mis en grève.

Le préavis porte sur la défense du service public et l’arrêt de la casse de l’entreprise mais également sur les mesures salariales qui en sont une des conséquences.

Depuis deux ans, les agents ont réellement perdu plus de deux mille euros de pouvoir d’achat (salaires et éléments divers qui composent la rémunération).  A Penly toutes les primes (que nous combattons à SUD Energie) sont au plus bas : les résultats malgré la forte implication des salariés ne sont soit disant pas à la hauteur. Pourtant ces résultats sont totalement étrangers à cette implication et sont dus à tous les changements d’organisation (SDIN , NCC et aux autres), au matériel (non dispo des pièces de rechange) et à l’ASN qui fait son travail de contrôle…

Ce qui a mis le feu aux poudres, c’est la diffusion de la commission secondaire des cadres dans laquelle ont voit de très nombreux chefs de service et de mission se voir attribuer des avancements mais également les chiffres que nous avons eu au comité d’établissement et diffusé. Ces chiffres montrent l’évolution salariale par plage : augmentation salariale mensuelle sur deux ans en plage A égale à 2093 € pour une augmentation moyenne en plage H de 112 € !

Ce  lundi nous avons organisé (CGT, SUD et FO) une distribution de tracts et un filtrage à l’entrée du site.

La direction nous a reçus pour nous signifier qu’elle ne céderait sur aucune revendication salariale.

Mercredi nous appelons à une « journée morte » sur le site.

Cliquez pour télécharger notre tract intersyndical _ 14 mai 2018

Share