Home » Actualité » Un rapport parlementaire accablant pour le parc nucléaire français

Un rapport parlementaire accablant pour le parc nucléaire français

Le rapport est remis le jeudi 5 juillet 2018 au président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, au moment où le gouvernement prépare une première version de la nouvelle programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui doit notamment fixer les équilibres entre renouvelables et nucléaire pour les dix ans à venir.

PRINCIPALES REVENDICATIONS DU RAPPORT

  • favoriser la présence d’experts non institutionnels à l’ASN, l’IRSN, l’Andra, etc.
  • doter l’Autorité de sûreté nucléaire de pouvoirs en matière de sécurité passive.
  • réduire la prévisibilité des transports de matières radioactives.
  • rendre obligatoire le floutage des images aériennes d’installations nucléaire
  • créer une délégation parlementaire permanente habilitée Secret-Défense.
  • envisager le refroidissement à sec des combustibles.
  • définir un statut commun aux salariés sous-traitants du nucléaire.

AUDITIONS A VOIR ET A ECOUTER

RAPPORT ET AUDITIONS A LIRE

TOME I – Le Rapport

r1122-tI

TOME II – Le compte-rendu des auditions

r1122-tII

LA COMMISSION

Articles SUD-Énergie

SUR LE NET également

Articles Médiapart : EDF a réagi au rapport de la commission d’enquête parlementaire sur le nucléaire en assurant que la sûreté nucléaire est sa priorité. Des documents de l’Autorité de sûreté nucléaire auxquels Mediapart a eu accès– contrairement aux députés – révèlent le contraire.
La prévention du risque d’explosion dans plusieurs centrales est hautement défaillante.

Share