Home » Actualité » On continue, on va gagner ! 

On continue, on va gagner ! 

message aux salariés d’EDF R&D

Cela va bientôt faire deux mois qu’a débuté le mouvement national interprofessionnel contre le projet de loi cassant notre système de retraite pour nous faire travailler plus longtemps et baisser nos pensions. La grève reconductible, lancée le 5 décembre, a créé un climat de résistance et de révolte dans tout le pays, tous les secteurs professionnels, toutes les catégories populaires (salarié.es en activité, en retraite, au chômage, en formation, « auto-entrepreneurs », etc.). Vendredi 24 janvier, de nouveau, nous étions des centaines de milliers dans la rue ; la grève continue. Ce même jour, le Conseil d’Etat a rendu son avis sur le projet de loi ; en substance, l’institution pointe un projet bâclé…

Et non, ce n’est pas fini !

Les médias aux ordres du gouvernement et du patronat avaient présenté la journée nationale de grève et manifestations du vendredi 24 comme un « baroud d’honneur ». Il n’en n’est rien ! Certes, dans les deux entreprises-symbole du mouvement lancé le 5 décembre, SNCF et RATP, la paralysie du trafic n’a pas atteint ce qu’on a connu durant des semaines : sur une journée isolée, la direction trouve assez de collaborateurs et collaboratrices pour remplacer les grévistes. Mais ces derniers étaient encore très nombreux et nombreuses. Pas seulement dans les transports, mais aussi dans bien d’autres secteurs professionnels comme les IEG !

Même le très modéré Conseil d’Etat dénonce le projet

Dispositions ne répondant pas « aux exigences générales d’objectivité et de sincérité », « projections économiques lacunaires », « complexité et la diversité des règles de cotisation ou d’ouverture de droits », … le Conseil d’Etat ne fait que redire ce que nous sommes des millions à affirmer depuis décembre ; mais le fait que, même cette institution peu rebelle juge tout cela bâclé, en dit long, d’une part sur la « qualité » du projet ; d’autre part sur le contexte politique que nous avons créé depuis décembre, qui oblige cette « haute institution » à prendre ses distances avec le pouvoir

La victoire est à notre portée

En s’y mettant toutes et tous, on va gagner ! Ce projet de loi sur les retraites est une attaque de très grande ampleur, envers toutes celles et tous ceux qui ne vivent que de leur travail. Nous nous y opposons, nombreux et nombreuses, depuis le 5 décembre. Continuons ! Chaque collectif de travail qui décide la grève contribue à sauver les retraites pour des générations ! Chaque manifestant et manifestante aide à gagner plus rapidement le retrait du projet de loi. Alors, mercredi 29, toutes et tous en grève et en manifestations, et le 30 et le 31, on continue la lutte !

A la R&D une mobilisation historique

Depuis le début de la mobilisation des AG se tiennent régulièrement sur les trois sites, réunissant jusqu’à 50 personnes. Des actions de filtrage ont été menées et, comme partout ailleurs dans le pays, l’accueil reste très bon ! Les enseignants chercheurs sont entrés dans le mouvement, des administrateurs de sites internet également, il n’y a pas de métier qui puisse s’affranchir de la grève, quand bien même elle est moins visible dans certains secteurs. Notre mobilisation est d’autant plus importante que le projet Hercule continue d’avancer dans l’ombre avec les tractations menées par notre PDG pour négocier un marché à sa main en échange de la destruction d’EDF !

C’est pour cela que nous soutenons les actions de nos camarades grévistes à Enedis ou dans la production, comme à la centrale de Grand-Maison aux mains des grévistes ou encore à Dampierre où les grévistes bloquent les opérations de maintenance.

Le besoin de l’unité syndicale

Aujourd’hui ce sont seulement deux organisations syndicales qui animent les AG sur les sites de la R&D, mais celles-ci appartiennent aux salariés. N’hésitez pas à venir quelle que soit votre appartenance. Rappelons enfin que l’AG des Renardières a appelé il y a déjà plusieurs semaines l’ensemble des organisations syndicales à venir exprimer leur position sur la réforme, appel resté sans réponse !

Manifestation à Paris pour les retraites mercredi 29 janvier

Trajet / parcours: départ à 13h30 de Place d’Italie en direction d’Invalides
(Détails du trajet à préciser)

Ordre des cortèges: CGT – FSU – FO – Jeunes – Solidaires

Solidaires organise une répétition de la choré « à cause de Macron » demain matin, mercredi à 10h avant d’aller rejoindre la manif (nous demander le lieu si vous voulez y participer)

Pour les actions locales, consultez les mails des AG site par site

Share

Catégories

Archives