Home » Actualité » Compléments à la tribune du Monde « Le mensonge comme ultime défense du marché de l’électricité », Anne Debrégeas, juin 2022

Compléments à la tribune du Monde « Le mensonge comme ultime défense du marché de l’électricité », Anne Debrégeas, juin 2022

Évolution des interconnexions en Europe

L’évolution des volumes échangés par la France avec ses voisins montre une absence de corrélation avec la mise en place du marché de l’électricité en Europe. Voir ici.

Évolution des prix en Espagne

L’évolution comparée des prix de marché en Espagne et chez ses voisins (en particulier la France et l’Allemagne) montre que ces prix n’ont été ni plus élevés ni plus volatiles qu’ailleurs dans ce pays.
En revanche, l’évolution comparée des tarifs aux consommateurs résidentiels montre une plus forte exposition aux prix de marché en Espagne. Voir ici.

La promesse initiale d’une baisse des prix

Contrairement à ce que soutiennent aujourd’hui certains, l’ouverture des marchés de l’électricité et du gaz s’est bien faite sur une promesse de baisse des prix, promesse non tenue. Voir ici.

Notre proposition de sortie du marché

Loin de proposer une déconnexion du réseau européen, nous demandons de mettre un terme à la concurrence sur l’exploitation du système électrique et de mettre en place une rémunération des producteurs sur la base de leurs coûts audités et une grille tarifaire unifiée pour l’ensemble des consommateurs, assurant l’égalité de traitement et le simple recouvrement des coûts. Cette organisation pourrait être adoptée si possible en Europe et sinon en France, tout en restant dans le mécanisme d’optimisation du programme de production établi à l’échelle européenne. Si concurrence il y a, elle doit être réservée à l’amont (pour la construction des centrales via appel d’offre) et à l’aval (pour d’éventuels services aux consommateurs).

Pour plus de détail voir l’article « Secteur électrique : l’impossible concurrence » et notre page dédiée au marché de l’électricité.

Anne Debrégeas, économiste de l’énergie, porte-parole de la Fédération syndicale SUD-Énergie – 06 83 55 10 47 – anne.debregeas@gmail.com

Share

Connexion