Home » Nos Actions - Nos Publications » Actions juridiques » Nordine réintégré ! ! !

Nordine réintégré ! ! !

Victoire pour Nordine

La cour d'appel de Paris annule son licenciement et ordonne sa réintégration ! ! !

Le licenciement discriminatoire de Nordine, pour cause de grève et d’activité syndical, a été reconnu par la cour d'appel de Paris (les Prud’hommes, en première instance, avaient reconnu l’absence de cause réelle et sérieuse mais n’avaient pas prononcé la réintégration). GDF-Suez doit donc réintégrer Nordine sous 2 mois.

C’est une victoire totale, 4 ans presque jour pour jour après son licenciement et la grève de la faim de René-Michel et Yann qui l’avait accompagné.

Nordine était technicien Gaz dans l’agence Erdf-Grdf de Trudaine (Paris 8ème). Dans l’entreprise depuis 12 ans, ErdF-GrdF a monté un dossier de licenciement pour « faute grave » à peine 1 mois après la fin d’une grève très importante durant laquelle Nordine avait joué un rôle très important (il avait d’ailleurs été interviewé par la télé, les journaux). Un dossier monté de toutes pièces, de manière grossière.

Malgré toutes nos tentatives de négociation, EDF et GDF-Suez ont maintenu la procédure de licenciement jusqu’à son terme. Nordine s’est retrouvé sans logement (il bénéficiait d’un logement de fonction, avait une famille à charge avec 2 jeunes enfants), sans emploi, et black-listé dans toute la branche. Il n’a pu trouver, après bien des difficultés, qu’un emploi d’égoutier pour la Ville de Paris.

Il n’a jamais renoncé à faire valoir ses droits, avec l’aide de SUD et de notre avocat, Patrick, et avec le soutien de très nombreuses personnalités ou citoyens.

Cette victoire prouve que GDF-Suez ne reconnaît pas le Droit Constitutionnel à se syndiquer et à faire grève. La Justice a permis à Nordine de retrouver son emploi, mais elle n’a pas sanctionné assez durement GDF-Suez et les responsables de cette faute. Le droit doit avancer dans cette direction, pour que les sanctions soient dissuasives et que le salarié ne puisse être licencié avant que la Justice ne se soit prononcée.

Attendons de voir, en interne à l’entreprise, si les personnes qui ont acté ce licenciement seront inquiétées par leur Direction : ne s’agit-il pas d’une « faute lourde », pour un DRH, que de procéder à un licenciement discriminatoire ? Dans le cas contraire, cela prouvera que GDF-Suez assume, en tant qu’entreprise, ce comportement discriminatoire.


Bravo à Nordine, à son avocat, à son délégué syndical (René-Michel).
Merci à tous ceux et toutes celles qui l’ont soutenu !!
Nous dédions cette victoire à Yann.

 

 

399001_479849118700676_808460995_n

Nous continuerons, ensemble, à défendre le droit de grève et plus généralement les droits des salariés.

Télécharger le Communiqué de Presse : 2013-12-18 Nordine réintégré à GrDF

Télécharger le Communiqué décembre 2009 : Grève de la Faim

Téléchargez le jugement de la Cour d'appel du 17 décembre 2014

Share