Home » Actualité » LINKY : SUD energie soutient l’alerte d’ETHIQUE EN ACTION

LINKY : SUD energie soutient l’alerte d’ETHIQUE EN ACTION

LINKY : LA DIRECTION D’ENEDIS JOUERAIT-ELLE AVEC LA SÉCURITÉ DES USAGERS ?

Depuis plusieurs mois notre collègue Philippe Delangle interpelle la direction concernant les télé opérations sans déplacement à partir d’un fichier erroné et le non-respect des conditions de pose du compteur linky qui engendre un réel danger pour les usagers.

Article documenté Ethique En Actions ! :

Tous les agents de terrains ont déjà constaté des augmentations de puissance « à distance » sur des branchements anciens. Vu que notre fichier n’est pas à jour, un compteur Linky peut passer un contrat en 12kVA alors que le câble, prévu pour 6kVA, ne le supporte pas.

C’est jouer à la roulette russe !

La direction à fait le choix que la pose des Linky soit confiée à des sous-traitants incapables de renseigner notre fichier, une formation de 15 jours à l’AFPA étant bien trop courte et inadaptée.

La pose de Linky était pourtant le moment de mettre à jour notre base de données !

La section minimale d’un fil raccordé sous le linky doit être de 4mm2. Dans le collectif combien y a-t-il de vielles colonnes où la section raccordée au linky est en 2,5mm2 ?

Pour poser correctement ces compteurs, nous devons respecter un couple de serrage. C’est pourquoi les agents sont dotés de tournevis dynamométrique devant être étalonné tous les ans. Sur Caen, lors du 1er contrôle de ces tournevis au bout de 4 ans (en 2020) il y en avait 25% de défectueux !
On peut donc supposer que 25% des Linky n’ont pas été posés au bon couple entre 1997 et 2020, et ceux sur tous les sites !

On peut se poser la question :

Pourquoi la direction ne demande leurs contrôles que tous les deux ans?

Ainsi que :

Les tournevis des prestataires sont t’ils correctement contrôlés ?

La direction d’ENEDIS ayant parfaitement connaissance de cette situation depuis bien longtemps, continue à nier ces dérives…

Pourrions alors parler d’homicide volontaire lorsqu’un branchement prendra feu avec des occupants dans leurs logements ?  La question est légitime !

La DIRECTION, tant en LOCAL qu’au NATIONAL, réfute les propos d’un agent de terrain qui souhaite juste que la population soit en sécurité !
Elle affiche sa déconnexion de la réalité du terrain et ne doit pas connaître « le risque électrique » pourtant le cœur de métier d’ENEDIS.

SUD soutient Philippe, de l’association ETIQUE EN ACTION
SUD énergie réfute la position de la direction et lui demande :

  • D’envoyer systématiquement un agent ENEDIS à chaque augmentation de puissance supérieur à 6 kVA afin de contrôler la puissance admissible par le branchement et actualiser le fichier erroné.
  • La vérification des serrages de tous les Linky par des agents ENEDIS et enfin permettre de mettre le fichier à jour.
  • La vérification des tournevis dynamométrique tous les ans, ENEDIS et prestataires.
Share

Connexion