Home » Actualité » Appel pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen »

Appel pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen »

SUD-Énergie est à l’initiative d’une tribune collective proposant un « Plan B pour le service public de l’Énergie », puisque la ministre de la Transition Énergétique le réclame et qu’EDF et le gouvernement disent ne pas en avoir.

Au moment de sa parution, elle était cosignée par près de 100 personnalités. On y trouve des représentants politiques de divers horizons (Eric Piolle, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Pierre Larrouturou, le secrétaire à l’énergie du PS, etc.), les porte-parole d’associations (Attac, Fondation Copernic, Les Amis de la Terre, etc.), des économistes dont Thomas Piketty, sociologues, documentaristes, essayistes, historiens de l’énergie reconnus, d’anciens dirigeants d’EDF, etc. Le président de la CLCV, deuxième association de consommateurs en France, a également signé, ce qui est exceptionnel.

Nous trouvons vraiment intéressant et important d’avoir pu réunir toutes ces personnalités et les organisations qu’elles représentent, quel que soit leur avis sur le sujet clivant du nucléaire, pour dénoncer la mise en concurrence du secteur électrique (et au-delà, énergétique) et exiger une reprise en main publique sur ce secteur stratégique. Nous espérons que le large front que cette tribune contribue à créer va continuer à s’amplifier.

La tribune a été reprise par Médiapart (ici) et est maintenant en libre accès.

Chacune et chacun est invité à la signer (ici)
et à la diffuser largement.

Nous comptons sur vous !

La mise en concurrence des barrages hydroélectriques s’est enlisée, le projet Hercule semble suivre la même voie, grâce à la mobilisation de tous. Continuons sur cette voie et ne lâchons rien !

Nous devons maintenant obtenir la sortie du marché de l’électricité et (re)construire ce service public essentiel sur des bases saines, sans concurrence, avec des financements publics et un contrôle démocratique. C’est à ce prix que nous pourrons garantir l’accès de tous à ce bien commun et faire face à l’urgence écologique et climatique.

Pour signer, c’est ici !

Share

Connexion