Home » Actualité » Rémunérations : … grève du 2 juin 2022 … non à l’austérité ! … la position de SUD-Énergie…

Rémunérations : … grève du 2 juin 2022 … non à l’austérité ! … la position de SUD-Énergie…

SUD DTG vous avait promis la mise à jour de notre étude sur les salaires dès la sortie du bilan social d’EDF SA. Chose promise, chose due. Le bilan social vient de paraître. On a mis les bouchées doubles pour vous livrer notre mise à jour aujourd’hui !  

Mais d’abord, SUD tient à rappeler que dans l’écosystème du marché de l’électricité, aujourd’hui, les premières victimes sont :

  • Les usagers, avec l’explosion injustifiée des factures, et celle du nombre des précaires énergétiques (aujourd’hui plus de 12 millions de nos concitoyen.ne.s) ;
  • Les jeunes, avec 3000 emplois de moins non-proposés chaque année par EDF depuis l’arrivée de Jean-Bernard Lévy à la tête de notre entreprise ;
  • Nos sous-traitant.e.s, qui devraient être au statut, comme nous, selon l’article 4 de notre convention collective, mais sont honteusement et illicitement exploité.e.s à de tristes fins de profits ;
  • La planète (« il nous reste 3 années pour agir pour espérer conserver un monde vivable » nous dit le dernier rapport du GIEC). L’énergie, fut-elle électrique, est consommée en trop grande quantité… La Sobriété s’impose et doit se planifier !

Et les agents des IEG dans tout ça ? Pour SUD, il convient d’aborder ce sujet sous l’angle des conséquences de la politique d’austérité de JB Lévy, et en tenant en compte les quatre points ci-dessus…   Pour résumer la politique d’austérité de Jean-Bernard Lévy à la tête d’EDF SA depuis fin 2014, voici quelques courts supports humoristiques ou sérieux, c’est selon :

  • Une offre d’emploi pour les services de recrutement d’EDF SA (si vous faites partie des 75% qui continueraient de recommander EDF à vos proches selon le sondage interne MyEDF 2021, diffusez autour de vous ). Voir ici.
     
  • Pour les gens pressés (il y en a toujours…), un tableau récapitulatif pour comprendre la colère des agents des IEG. Voir ici.
     
  • La matière qui nous a servi pour le support précédent, à savoir l’évolution des salaires nets dans les IEG de janvier 1990 à avril 2022 corrigés de l’inflation. Voir ici.
     
  • Notre proposition de nouvelle grille salariale (NR et échelons inchangés, mais salaire min calé sur le SMIC de la NUPES, salaire max, sur 3 fois ce SMIC, et pas constant en euros). Cette grille n’est pas à proprement parler une revendication aboutie. Elle est versée au débat, comme une esquisse, pour permettre à l’ensemble des acteurs de l’affiner et de se rassembler autour d’elle… Voir ici.

Mais pour les plus assidu·e·s, comme promis, voici la mise à jour de notre étude SUD sur les effectifs EDF SA (déc 2008 – déc 2021) et les salaires nets dans les IEG(janv 1990 – avril 2022) transmise en version projet en janvier, réactualisée grâce aux nouveaux indices des prix connus à ce jour et à la parution toute récente du bilan social d’EDF SA 2021. 

Bonne lecture, et rejoignez massivement le mouvement de contestation du jour par la grève !  

Lors des mouvements sociaux du 2 juin 2022 comme de janvier 2022, SUD-ÉNERGIE appelle à la mobilisation, large et massive, pour :

  • sortir définitivement le système électrique de ce marché qui fait exploser les facture et enrichit des parasites qui ne servent à rien, les fournisseurs…
  • obtenir un meilleur partage des richesses, avec la baisse des inégalités pour objectif : entre actionnaires et usagers, entre gros et petits salaires, entre agents statutaires et soustraitant ·e·s.  

Tout doit être remis sur la table !

La tâche est énorme, mais tou·te·s ensemble, rassemblons-nous pour un meilleur partage des richesses :

sous-traitant·e·s, jeunes diplômé.e.s, salarié·e·s et usagers,WE ARE THE 99 % !

Share

Connexion